Né au lendemain des attentats du 11 septembre 2001 dans une période de crispation, Babelmed a voulu contrecarrer la logique de haine, portée par les théories néoconservatrices du choc des civilisations, en rendant compte, jour après jour sur le web, de la richesse culturelle des sociétés méditerranéennes et en se faisant l’écho des grands débats qui traversent cette région. Sa ligne éditoriale est basée sur une conception de l’information indépendante, décloisonnée et plurielle.